Le mépris des Lords

06/17/2020

Le mépris des Lords

La chambre des lords a très largement adopté lundi, par 355 voix contre 77, les « règlements » par lesquels les députés britanniques ont imposé l’avortement en Irlande du Nord.

Et cela malgré le vote de l’Assemblée d’Irlande du Nord, qui les a rejetées le 2 juin. La baronne Nuala O’Loan, qui mène le combat contre cette réglementation depuis le début, a présenté un amendement qui la rejette, au motif que les élus d’Irlande du Nord l’ont rejeté, et qu’en outre un sondage a montré que 79% des habitants étaient contre, et encore que plus de 18.000 Nord-Irlandais viennent de signer une lettre aux lords et aux députés pour leur demander de ne pas approuver ce règlement. L’amendement a été rejeté par 388 voix contre 112.

Le baron Alton a souligné que le « débat » avant le vote avait été une parodie de démocratie : chaque intervenant avait droit à une minute : 18 contre, 20 pour. Et les dirigeants des partis avaient un temps additionnel pour se manifester en faveur de l’avortement, tandis que les trois pairs d’Irlande du Nord n’eurent pas la parole… « Les élites politiques se demandent pourquoi les gens sont tellement désabusés à leur égard : elles ont donné la réponse. »

Lord Willie McCrea, faisant allusion aux discours du gouvernement pendant l’épidémie de covid-19, a remarqué : « Chaque jour nous avons entendu une homélie de ministres nous disant combien il est important de sauver des vies, pourtant rien que l’an dernier près de 210.000 enfants ont été perdus à cause de l'avortement » en Angleterre et au Pays de Galles.

Le texte a été (re)voté hier sans surprise hier par la chambre des Communes (253 voix contre 136).

C'est une nouvelle claque aux Nord-Irlandais, et à la démocratie.


Un ricanement diabolique de plus de la dictature de la culture de mort.!

Source : Le blog d'Yves Daoudal

La Maçonnerie italienne en accord avec le Vatican Vaccinator : La dictature vaccinale en marche