Pandémie et gouvernance.

06/04/2020

Pandémie et gouvernance.

Les églises rouvrent petit à petit, en catimini et sans bruit. Si on s’est inscrit, on aura même le droit d’assister à la messe, masqués bien sûr !
Le fidèle une chaise sur deux, et le clerc entre deux…obéir à Dieu ou à la république ?



Car on a tous dans cette affaire un sentiment de malaise, celui d’avoir agi comme des moutons en panique et aussi quelque part insulté notre Créateur : en effet, le Pain de Vie peut-il donner la mort ?

J’ai vu récemment sur Facebook un curé qui a fait prendre une photo en contre-plongé montrant la procession de communion de quelques fidèles distanciés par marquage au sol. On sentait le risque des prunes à 135 balles. Je ne sais si notre homme de Dieu voulait se montrer dans les clous ou faisait de la provocation. Vu la mise en scène, je parierai plutôt pour la bravade !

Sur un plan plus général, cette pandémie invite à réfléchir tous azimuts. Il m’est revenu en tête un documentaire des années 2000/2010 où, sous forme de faux jeu télévisé (spectacle insoutenable !), un candidat devait, sur injonction, envoyer des décharges électriques de plus en plus fortes à un autre candidat, jusqu'à des tensions pouvant (soi-disant) entraîner la mort.  Une expérience du même type avait été réalisée aux Etats Unis dans les années 60 pour étudier l’influence de l’autorité sur l’obéissance. Notre capacité humaine au comportement moutonnier est surprenante!

Aujourd’hui, on terrorise, puis on humilie en imposant des contraintes stupides (églises ouvertes mais messes interdites, attestations de déplacement, métros bondés mais plages interdites, suppression de la liberté de prescription pour les médecins etc…). Les Français étaient plus libres pendant l’occupation allemande où les Ausweiss n’étaient nécessaires que de nuit !

Pandémie provoquée ou non, là n'est pas notre sujet du jour, mais si c'était un test international en vue de la mise en place progressive d'une gouvernance mondiale, c'est réussi !

ACC

Les nombreuses grossesses de la Grotte du Lait « C’est elle qui sauvera la France et le monde »