Cardinal Joseph Zen : « Hong Kong peut maintenant s’attendre au pire ! »

05/28/2020

Cardinal Joseph Zen : « Hong Kong peut maintenant s’attendre au pire ! »

Le cardinal Joseph Zen, évêque émérite de Hong Kong, grande figure de la lutte pour la démocratie et les libertés religieuses en Chine, a réagi en exclusivité pour La Croix à la loi de « sécurité nationale » que veut imposer Pékin à Hong Kong. 

« C’est une décision terrible pour Hong Kong. Depuis hier soir (jeudi 21 mai) je m’informe en détail sur la nature de cette nouvelle loi sur la « sécurité nationale » que les députés chinois à Pékin vont intégrer dans la Constitution de Hong Kong. Il semblerait de plus que les autorités de Pékin vont créer un bureau spécial autonome basé à Hong Kong pour vérifier l’application de cette loi. 

« Cette loi imposée à Hong Kong est stupide » 

J’écoute toutes les réactions venant des milieux politiques locaux et de l’étranger et je pense que cette démarche politique de Pékin est très très mauvaise pour tout le monde, pour les libertés des Hongkongais, la réputation du parti communiste chinois et pour la paix dans le monde. Cette loi imposée à Hong Kong est stupide. 

Je ne suis pas encore en mesure de tirer des conclusions définitives car il faut voir comment et quand les députés chinois vont la voter, la promulguer et puis l’appliquer dans l’avenir proche. Il faudra également observer la manière dont le gouvernement de Hong Kong va réagir et surtout comment il va utiliser ou non cette loi face aux contestations locales qui durent depuis des années. 

« La Chine est devenue un pays de plus en plus totalitaire » 

Il y a bien sûr de l’inquiétude et de la colère à Hong Kong car on sent qu’elle risque de perdre sa singularité pour devenir une simple ville chinoise comme les autres où les libertés n’existent plus. J’ai peur que nous perdions notre autonomie, laquelle a été promise par le régime de Pékin il y a des années dans la déclaration commune sino-britannique de 1984. Pékin est à l’origine de tous les problèmes actuels de Hong Kong. Il faut pourtant tenter de calmer les tensions et d’éviter de nouvelles confrontations dans l’avenir. 

Nous sommes tous inquiets à Hong Kong et beaucoup vont fuir à l’étranger car même l’Occident semble avoir perdu tout espoir en réalisant le comportement agressif de la Chine. Depuis la rétrocession de Hong Kong le 1er juillet 1997, le régime chinois n’a cessé de se transformer en un régime de plus en plus totalitaire, à l’intérieur de ses frontières comme pour Hong Kong ou Taïwan. Hong Kong s’attend au pire maintenant et je ne vois pas ce que nous pourrions faire à moins d’une réaction internationale forte. » 

 

 

le rapport de la CIA de 2009. Rien n’est caché ! Le Pape François lance une année Laudato Si’